Photos du chantier


Des plus récentes aux plus anciennes

12 novembre, Patrick et Jean Marc ont posé le carrelage qui ira derrière et au dessus
de l’évier et de la cuisinière, Jean Paul et Pierre ont avancé la pose du plafond isolé avec 40 oui 40 cm de laine de verre au dessus. Il fera chaud, ce sera une cuisine claire….
6 novembre, Michel, Jean Claude, Hugues, François préparent la peinture de la salle à manger
Emmanuel ( demandeur d’asile d’origine nigériane. Il préfère nous aider bénévolement plutôt que de « trainer » en ville ), Jean Charles et Bruno R posent le bardage sur la face sud du bâtiment. C’est beau mais long pour respecter les espacements et alignements requis, l’étanchéité pour éviter que les rongeurs ne viennent s’y nicher…. Grâce à l’échafaudage et la cloueuse pneumatique prêtés par la société Manchon ils travaillent efficacement et en sécurité. Il y a eu beaucoup d’autres bénévoles intervenus ces derniers mois : J Claude, Hugues, Pierre, Roland, François Sc, François Sa, Didier C, François StS, François D, Bruno R, Yves C MERCI à tous . (Denis)
Et pendant ce temps là, les salariés maraichers récolent les carottes ! Elles sont belles et assez grosses malgré des difficultés plus tôt en saison lorsqu’une tempête à balayé les protections contre la montée des mauvaises herbes et en conséquence les très longues sessions de désherbage manuel ( Eh oui, c’est ça la culture BIO). Ils sont fiers d’avoir ainsi travaillé efficacement du semis à la récolte. La terre colle sur les carottes car il a plu récemment . Ils apprécieront la laveuse électrique ( qu’on voit dans une photo ci dessous) dans la nouvelle zone de lavage au lieu de l’ancienne manuelle à manivelle..
Patrick et Jean Marc savent presque tout faire ! Rien ne leur fait peur ! Depuis mi Aout avec leur ami Jean Paul ils ont fait du bardage, des cloisons intérieures, du faux plafond, de la tuyauterie et tout cela TRÈS BIEN FAIT. merci
Mais les bénévoles bricoleurs savent aussi faire la pause !
Jean Paul prépare les branchements d’eau dans la cuisine – salle à manger qui est la priorité suivante d’achèvement du second œuvre afin de permettre aux salariés des pauses à l’abri des inévitables prochaines intempéries.
Lavage de légumes avec de l’espace, de la lumière, une évacuation efficace de l’eau de lavage et la laveuse électrique offerte fin 2018 par la fondation Bruneau via le Réseau Cocagne! Regardez la photo suivante . Elle montre comment c’était « avant » la zone de lavage !!
« C’était mieux avant ??« 
Beaux légumes frais ramassés sous la pluie battante et pesés pour les paniers de mardi 22.10
Vendredi 18 octobre, les encadrants ont guidé les salariés en insertion pour le déménagement de la préparation des paniers de la zone antérieure temporaire au grand hall. Il reste quelques aménagements à faire (éclairage) mais ils se disent contents de cette zone et travaillent de façon efficace (une à trois personnes) selon les moments pour préparer les paniers. Mais ils sont beaucoup plus nombreux dans les champs pour récolter les légumes comme on le voit dans d’autres photos. Voyez la photo suivante. Elle montre comment c’était « avant » dans la serre de préparation des paniers.
« C’était mieux avant ?« 
La tête dans le faux plafond des futurs bureaux.
Support du faux plafond isolant et cloison dans la cuisine posés le 16.10
5 sous chantiers en même temps ce mercredi 2 octobre. Hugues et Jean Charles refont les branchements d’arrivée d’eau pour alimenter le nouveau bâtiment. Jean Claude, Emmanuel et Tom clouent du bardage . ( Merci Picture Manager pour l’éclaircissement de la photo car en fait le ciel était très gris et il a plu toute la journée !) . Dans la zone de lavage, Patrick et Jean Marc collaient du carrelage pour protéger le mur au dessus des baignoires. Dans le hall, Jean Paul et François préparaient une porte coulissante. Les électriciens professionnels tiraient les câbles électriques. Y a encore de quoi faire pour les bénévoles jusqu’en mars 2020 probablement ! Bienvenue.
Jeudi 26.9 des bénévoles ont presque fini le bardage coté EST du bâtiment. C’est un travail long et minutieux car il faut aussi couper des cales de largeurs précises et changeantes selon les endroits entre les planches inférieures… Venez voir de près ! Merci à tous ceux qui y ont déjà consacré du temps. Il reste encore la face Ouest et sud à « barder ». Et puis le maçon reviendra mi octobre afin de finir les abords en asphalte ou en cailloux selon les endroits.
Mercredi 18.9 . Vue de l’intérieur de la zone de préparation des paniers de légumes. L’éclairage naturel est plaisant. Tant mieux.
Mardi 17.9 , le toit sur l’ouest de la travée sud est posé. A gauche porte et fenêtre de la salle à manger. A droite, l’entrée de la zone de lavage de légumes qui sera fermée par un autre grand volet coulissant que les bénévoles ne vont pas tarder à fabriquer et installer.
Le toit est posé aussi sur la partie Est de la travée sud. C’est la zone de préparation des paniers qui est ainsi couverte. C’est par cette grande porte que les paniers seront sortis pour charger le fourgon de livraison. Elle sera fermée par un grand volet coulissant que les bénévoles ne vont pas tarder à fabriquer et installer.
Lundi 16.9 , en plein champ sous 30°, les salariés en insertion cueillent les haricots verts qui seront mis dans les paniers des adhérents mardi 17 septembre. Ils apprécient de voir la construction qui avance et leur offrira de meilleures conditions d’accueil. Ils sont curieux de l’avancement des travaux et de « comment cela sera dans ce bâtiment ». Face à ces questions, Carole la directrice, le lendemain leur a fait faire un tour complet du chantier pour qu’ils puissent  » se projeter » dans ce changement radical des conditions de travail. Ils sont impressionnés et reconnaissants.
16 septembre, pendant que les « bénévoles de l’ombre » posent les isolants dans la travée nord déjà couverte, les charpentiers acrobates montent les contreventements du toit de la travée sud.
6 Septembre : façade sud posée, reste morceaux du pignon EST à poser.Puis le toit.
6 septembre les murs extérieurs sud sont posés. Il reste un panneau du pignon Ouest de la salle à manger avec ses deux fenêtres. Certains nomment le bâtiment « Cathédrale », d’autres « le Palace » et vous que proposez vous ?
5 septembre. Dans les futurs bureaux : Pare vapeur et OSB posés par les bénévoles. La suite bien plus tard car les bureaux ne sont pas prioritaires.
5 septembre : Bardage et fenêtres nord c’est fini ! Sous ce grand dépassé de toit il y aura une pente progressive pour arriver aux sanitaires- vestiaires des deux dernières portes.
Début de l’isolation intérieure. Ici les bénévoles ont monté la cloison entre les sanitaires Hommes et Femmes . Elle est faite de panneaux OSB montés sur les profilés métalliques et fourrée d’isolant phonique. Sur les murs panneaux extérieurs, ce sont 17cm d’isolants thermiques qui sont plaqués entre les panneaux d’OSB assurant une isolation de facteur R=4.8 requis pour la certification RT2012 du batiment !
Mercredi 21 aout, les bénévoles ont avancé le bardage (clouage des planches) sur la face nord du batiment. Bien droites et avec un écartement régulier et précis pour garantir la protection des : pare pluie gris – OSB externe – Laine de verre – OSB interne qui sont derrière..
Les bénévoles clouent les premières planches du bardage. Bien droites et avec un écartement régulier et précis pour garantir la protection des : pare pluie gris – OSB externe – Laine de verre – OSB interne qui sont derrière.. Il y aura plein d’autres travaux pour eux dans les semaines suivantes.
Voulez vous vous joindre à eux ? Il y a beaucoup de choses différentes à faire . Il n’est pas nécessaire d’être un expert !
Après avoir posé les tôles et la gouttière et avant de partir en vacances le 9 aout les techniciens de l’entreprise Manchon ont agrafé le pare-pluie sur les faces Est, Nord et Ouest de la travée Nord du bâtiment.
31 juillet. L’entreprise Manchon continue à placer à l’aide d’une grue les panneaux préparés dans son atelier de La Cote Saint André. Devant, à droite on devine la cloison médiane du bâtiment qui séparera au Nord les bureaux et sanitaires de la partie sud à gauche sur laquelle il y aura la préparation des paniers, le lavage des légumes et derrière le mur la salle à manger. Au fond de la photo derrière l’échafaudage, on voit les murs extérieurs des sanitaires-vestiaires. Ce sera le travail des bénévoles de dérouler à l’intérieur le long de ces cloisons les isolants et recouvrir de panneaux d’OSB. (copeaux collés comme apparaissant sur la droite de la photo). A l’extérieur, les bénévoles cloueront du bardage en lame de pin.
On voit les marches qui permettent de monter vers les bureaux et correspondant à la surélévation du bâtiment requise contre les risques d’inondation.
Jeudi 25 juillet les premiers panneaux ont été posés sur les fondations. Cela donne une bonne idée du profil du bâtiment. Il parait que les encadrants sont déjà allé voir leur futurs bureaux. Ils seront forcément plus tempérés ( avec l’isolation certifiée RT2012) que les bungalows actuels dans lesquels il faisait 41° ces derniers jours !
La cloison médiane du bâtiment a été finie. Devant elle se trouvera la salle de préparation des paniers. L’entreprise Manchon montera la partie sud après sa fermeture pour congés.
Cela n’empêchera pas les bénévoles de commencer des travaux d’isolation et bardage de la partie nord à partir du19 aout…Volontaires bienvenus par inscription indispensable sur les doodle diffusés par Denis Mulliez.
Sur la travée nord du bâtiment, les poutres qui tiendront les tôles du toit sont posées.
le dépassé de toit est important car une allée longera le bâtiment en pente douce accessible également aux visiteurs à mobilité réduite jusqu’aux sanitaires. C’est derrière les 6 fenêtres de ce coin nord est du bâtiment que les bureaux des encadrants se trouveront.
Et la grue lève le premier panneau…
Jeudi 25 juillet le camion de la société Manchon livre les premiers panneaux préfabriqués dans ses ateliers de La Côte St André.
Pendant que le remplissage de la dalle se poursuit au fond de la photo, un technicien passe « l’hélicoptère » sur les zones en train de sécher pour faire une surface bien lisse qui sera facile à entretenir.
Dés 7 heures ce mercredi 10 juillet, la toupie apportait le béton frais que la pompe propulsait sur les l’isolant et le treillis métallique pour réaliser la dalle. Pendant qu’un technicien déplace la trompe de l’éléphant qui crache le béton, d’autres l’étalent au râteau. Impressionnant n’est ce pas ?
Vue d’un Drone piloté par Thierry Noel (bénévole) le 3 juillet . On voit le chantier du bâtiment au milieu de nos diverses installations. Les fondations sont comblées de ballast et, pour les pièces qui seront chauffées, couvertes d’isolants posés par les bénévoles. Il reste à couler la dalle lorsque la météo ne sera pas caniculaire pour éviter qu’elle ne se fende en séchant trop vite ! On voit sur la droite de la photo la serre dont la bâche plastique a été partiellement arrachée par la tempête de lundi 1.7 et des bénévoles qui retendent des fils pour qu’une nouvelle bâche soit posée prochainement.
20 Juin . Première intervention de bénévoles sur le chantier : sur les cailloux tassés entre les murs de soutènement du bâtiment nous avons posé un isolant dur bouveté de 10cm d’épaisseur . Puis nous posons le ferraillage qui sera pris dans la dalle de béton qui sera coulée prochainement. On devine le niveau de la dalle finie sous le pied gauche de Benoit. C’est ce jour-là qu’un salarié de l’entreprise PROWEBCE / Groupe EDENRED (Emetteur des Ticket Restaurant®) est venu donner du temps bénévolement dans un environnement … différent !!
12 juin. Empierrement entre les fondations de la dalle
Beaucoup de techniciens, de grues et de camions sont à l’œuvre. Quelle coordination !
Pendant les travaux , les récoltes et préparations de paniers continuent !
On voit les coffrages métalliques et même des murs déjà décoffrés au loin devant la serre.
Les techniciens positionnent des ferraillages verticaux avant de couler le béton entre les coffrages métalliques à installer.
Sur des semelles en béton les techniciens posent un premier ferraillage
14 mai Premières tranchées des fondations
Pose de la première … planche ! 4 Mai 2019 par Mr Simonet, le maire de Moirans sur la plateforme du terrain préparé par la société Tomaï De gauche à droite : Carole Vinatier-Samba la directrice actuelle, Amaya Wegner fondatrice des Jardins en 1995 et directrice jusqu’en 2011, Denis Mulliez le président actuel de l’association, Mr Simonet , le maire de Moirans Jean Paul Marion le vice président de l’association, leader des relations avec les entreprises pour la construction du bâtiment.