Info de la semaine 30


Des nouvelles du nouveau bâtiment

Depuis deux semaines maintenant, le chantier avance à vue d’œil ! De grandes étapes ont été réalisées et cela ne s’arrête plus : le chantier s’accélère. La grande progression de la semaine ? La voici : le premier mur du bâtiment ! Il aura été le résultat d’une journée intense et minutieuse de travail. Tandis que les salariés des Jardins plantent un par un quelques 30 000 poireaux, les employés de Tomaï posent un par un les quelques 600 briques de ce mur. Un mur en pierre, le seul mur en pierre du bâtiment. Grâce à ce dernier nous profiterons d’une meilleure isolation entre la salle de lavage des légumes, la cuisine et les vestiaires, des zones où l’humidité plus présente aurait pu mettre à mal une ossature en bois. Le reste du bâtiment sera quant à lui constitué de murs en bois dont nous aurons bientôt des nouvelles!

Préparation du champ de poireaux

30 000 poireaux a planter, un joli chiffre ! Nombreux de nos maraîchers se sont attelés à ce travail fin de semaine dernière. Mais avant plantation en champ, un travail étalé sur plusieurs mois a été nécessaires. Les poireaux ont tout d’abord été semés en motte en Mars dernier puis plantés en pépinière fin avril une fois les graines évoluées. Une fois prêt, ils ont quittés la pépinière pour être préparés (découpe au couteau des fanes et racines) avant la dernière étape : la plantation en champ.  Le champ a lui aussi demandé de la préparation et un système d’arrosage a du être installé. Ce travail fait, les poireaux ont pu être plantés à l’aide de 3 salariés qui se sont relayés sur la planteuses à poireaux.

Comment marche une planteuse ? 1 personne se place au volant du tracteur derrière lequel est installé la planteuse et roule le plus droit possible ! 2 autres s’installent sur les sièges de la planteuse et positionnent les poireaux tête en bas dans des disques à pinces clipsables se situant devant les sièges sur lesquels ils sont assis. Le tracteur roule, les maraîchers positionnent et les disques à pinces tournent de manière à planter délicatement les poireaux.