Accueil

TOUS LES MERCREDIS - DE 9H A 13H

Bandeau petit marche

Bandeau noix

Bandeau abonnement paniers

 

Composition des Paniers et Tendances

 


 

REPORTAGE : Les Nouveaux Jardins de la Solidarité

 

 

Merci à Jean-Luc Berger pour l'élaboration de cette vidéo, ainsi qu'à tous ceux qui y ont participé !


 

REPORTAGE : L'Entretien des Espaces Verts

 

 

Réalisé par Nicolas Torres, Volontaire en Service Civique à la communication


 

Panier du Mardi 17 Janvier (S03 - Fruits)

Composition des paniers

Petit Panier

1kg pomme de terre

1.80€

1 coulis de tomates

3.50€

0.5kg radis blanc

1.15€

0.5kg betterave

1.25€

1kg oignon

2.40€

TOTAL

10.10€

Grand Panier

1kg pomme de terre

1.80€

1 coulis de tomate

3.50€

1 piment séché

0.80€

1kg radis blanc

2.30€

1kg betterave

2.50€

1kg oignon

2.40€

1kg chou pontoise

2.30€

TOTAL

15.60€

A noter : Le prix du panier peut varier selon les saisons, mais la moyenne de l’année sera conforme au prix payé par l’adhérent.


 

Recette de la Semaine 03

GALETTES DE BETTERAVES AU FROMAGE

 

2 pommes de terres crues 1 betterave crue

200 g de farine

200 ml de faisselle

100 g d’emmental râpé

100 g de fêta

2 œufs

Sel, poivre, cumin moulu

 

-Râper la betterave et les pommes de terres et réserver dans un saladier.

 

-Battre les œufs avec la faisselle

 

-Ajouter la farine tamisée, les légumes râpés, le fromage, et le cumin

 

-Saler et poivrer

 

-Disposer des galettes sur du papier sulfurisé posé sur une plaque de cuisson.

 

-Enfourner 15 à 20 minutes à 200°C

 

Infos de la Semaine 03

      Il fait froid, et pourtant, ça ne glace pas les os. C’est là la conséquence des températures négatives, l’air est plus sec et l’on ressent moins la morsure de l’hiver. Depuis la fin de la semaine dernière, un épais manteau de neige s’est déposé sur les Jardins. Les salades sont gelées et il faudra attendre un petit rayon de soleil pour pouvoir les récolter.

      Pour autant, les Jardins ne tournent pas au ralenti : tri des oignons, conditionnement des paniers et récolte de betteraves suivent leur cours. Saviez-vous d’ailleurs que les betteraves étaient très résistantes au gel ? C’est pour cela que l’on en produit beaucoup en Russie, et ce depuis des centaines d’années ! En découlent tout un tas de spécialités russes aux saveurs sucrées à base de betterave. En effet, c’est le sucre présent dans ce légume racine qui préserve du gel, c’est d’ailleurs pour cela que le sel de déneigement est en fait mélangé à du sucre, ce qui permet aux routes de rester praticables jusqu’à –30°C ! Mais bon, je divague…

Il y a donc moins de choses à récolter en cette période, mais nous avions prévu le coup bien en avance ! Cet été nous avions eu beaucoup de tomates et avions transformé une partie de la récolte en coulis. Vous aurez donc dans vos paniers des pots remplis d’un petit souvenir de l’été. Vous trouverez également des pommes de terre qui viennent du GAEC Berton. Nous avons décidé de ne pas produire nous-même les pommes de terre, car au niveau locaux et matériel, nous ne pourrions pas les vendre à ce prix… Néanmoins, rien à redire sur leur qualité : évidemment bio, ces pommes de terre de la variété allians ont une chair ferme et une très bonne tenue à la cuisson. Vous pourrez en faire de la purée si vous le souhaitez, mais sachez qu’elles sont parfaites pour faire des frites ou un gratin dauphinois.

Le froid ralenti donc les cultures en pleine terre, mais les petites mains de l’équipe espaces verts / pépinière s’affairent sous les serres. Ils préparent les semis de fleurs, de plants et d’aromatiques qui seront ainsi prêts pour le printemps. J’en profite donc pour vous annoncer que je viens de terminer le reportage sur l’entretien des espaces verts, faisant suite à celui de Jean-Luc Berger sur le maraîchage, que vous pouvez voir sur notre site internet ! Ce reportage montre en particulier leurs activités d’été, lorsqu’ils sont en chantiers et qu’ils ne travaillent pas sur l’exploitation.

La faune et la flore se repose donc sous un épais manteau de neige pour l’hiver afin de repartir de plus belle dans quelques mois. Pour autant, il y a tellement de choses à faire, même l’hiver, qu’aux Jardins, on ne s’ennui jamais !

Une semaine fraîche et lumineuse à tous !

 

Reportage sur les Espaces Verts

L'Entretien des Espaces Verts : Une activité des Nouveaux Jardins de la Solidarité

Réalisé par Nicolas Torres

 

Panier du Vendredi 13 Janvier (S02 - Oeufs)

Composition des paniers

Petit Panier

0.7kg navets

1.60€

0.5kg poireaux

1.40€

1kg carotte

2.50€

2kg courge muscade

4.00€

1kg oignon 2nd choix*

1.00€

TOTAL

10.50€

Grand Panier

1kg navets

2.30€

1kg poireaux

2.80€

2kg courge muscade

4.00€

1kg carottes

2.50€

0.6kg celeri rave

2.10€

1 chou rave

0.80€

TOTAL

14.50€

A noter : Le prix du panier peut varier selon les saisons, mais la moyenne de l’année sera conforme au prix payé par l’adhérent.


 

Panier du Jeudi 12 Janvier (S02 - Oeufs)

Composition des paniers

Petit Panier

0.7kg navets

1.60€

0.5kg poireaux

1.40€

2kg courge muscade

4.00€

1 bqt kale

2€

0.5kg carottes

1.25€

TOTAL

10.25€

Grand Panier

1kg navets

2.30€

1kg poireaux

2.80€

1 chou rave

1.00€

2kg courge muscade

4.00€

1kg carottes

2.50€

0.3kg choux de Bruxelles

1.80€

TOTAL

14.40€

A noter : Le prix du panier peut varier selon les saisons, mais la moyenne de l’année sera conforme au prix payé par l’adhérent.


 

Recette de la Semaine 02

TIAN D’HIVER

 

Ingrédients pour 4 personnes

 

- 2 Oignons

- 4 Échalotes

- 2 Carottes

- 1 Navet

- 1 Betterave

- Huile d’olive

- Romarin, thym et épices au choix (cumin, piment…)

 

Préparation

 

- Couper tous les légumes en rondelles

- Disposer les oignons et échalotes au fond du plat

- Asperger d’un filet d’huile d’olive

- Ajouter les rondelles de navet et de betterave

- Saupoudrer de romarin, de thym et d’épices de votre choix

- Asperger d’un autre filet d’huile d’olive

- Enfourner de 45 à 50 min à 200°C

 

 

Infos de la Semaine 02

      Pour commencer, toute l’équipe des Nouveaux Jardins de la Solidarité vous souhaite une excellente année 2017 et vous présente ses meilleurs vœux ! Cette première feuille de chou de 2017 est donc écrite par Carole Vinatier Samba, notre directrice, introduisant des notions de management qui prennent sens dans un système associatif, novatrices et respectueuse de l’humain... Bonne lecture !

 

      Je souhaite que les Nouveaux Jardins de la Solidarité parviennent à créer cet environnement apaisé et  sécurisant qui permette à chacun d’être soi-même avec toutes ses facettes, avec sa rationalité et ses intuitions, sa détermination et ses doutes, sa force et sa vulnérabilité, avec ses émotions et ses humeurs, et que chacun  puisse ainsi s’y épanouir et faire vivre ce beau projet….

 

Que votre année se déroule sous  le signe de la confiance et de l’abondance : si l’on suit sa raison d’être, avec authenticité et cohérence, l’abondance suivra…

Je vous invite à découvrir ce très beau livre sur une nouvelle vision du management « Vers des communautés de travail inspirées »  de Frederic Laloux.

 

Il propose une vison du management où l’entreprise est considérée comme une forme vivante qui transcende les parties prenantes à la poursuite de sa raison d’être. La stratégie émerge alors naturellement de l’intelligence collective. Il part de son observation de plusieurs entreprises novatrices dans ce domaine : des organisations dans lesquelles chacun est en mesure d’être force de proposition, où la liberté se conjugue à la responsabilité, le pouvoir est redistribué et personne ne peut se plaindre d’être bloqué par sa hiérarchie.

 

Ce basculement requiert du courage du lâcher-prise car le contrôle ne passe plus par savoir tout ce qui se passe dans l’organisation mais finalement dans ces nouvelles structures, le contrôle est bien plus fort car « le système s’auto-corrige constamment. […] La performance de ces organisations est généralement spectaculaire tant au plan financier que des parts de marché car elles libèrent des énergies phénoménales. Et pourtant, aucun des leaders ayant mené ce type de transformation n’était motivé à la base par un souci d’efficacité, d’agilité ou de plus de profits. Généralement, c’est une conviction intérieure qui fait dire que le modèle ne peut plus continuer, qu’il faut faire autrement. »