Recette de la semaine 09


Conserver votre chou via la lacto fermentation !

  • 1 chou
  • du sel gris de mer en grosse quantité (10g de sel par kilo de choux)
  • 1 bocal hermétique
  • Optionnel : 1 cuillère à café de cumin et 5/6 baies de genièvre, ou bien 3 clous de girofle et 1
  • cuillère à soupe de grains de poivre noir
  1. Retirer les feuilles extérieures et le trognon du chou. Découper le chou en tranches plutôt fines, au
    couteau.
  2. Dans un grand saladier, ajouter le chou et 1 à 2 cuillères de sel gris de mer. Écraser avec un pilon pour
    faire ressortir le jus du chou. Il doit y en avoir beaucoup, de façon à recouvrir le chou une fois qu’il sera mis
    dans le bocal, afin de bien le conserver. Optionnel: ajouter les épices choisies.
  3. Laisser reposer 15mn. S’il n’y a pas assez de jus, écraser à nouveau au pilon.
  4. Mettre le choux et son jus dans le bocal. Attention : il ne faut pas remplir trop haut mais laisser un espace
    d’au moins 3cm, car la fermentation fait augmenter le volume et le jus risque de déborder.
  5. Ne pas toucher au pot pendant 7 jours et ne surtout pas l’ouvrir.
  6. Et voilà ! Le chou lacto-fermenté est prêt. Vérifier au cas-où qu’il n’y ait pas de trace de pourriture sur le
    dessus et si ce n’est pas le cas : bonne dégustation !

Possible avec tout type de chou et beaucoup d’autres légumes, parfait pour découvrir d’autres saveurs sur
vos tartines ou en salade. En plus, les valeurs nutritives de votre légume sont démultipliées et votre système
immunitaire sera ravi !

Bon appétit ! Recette sur le site « We Act for Good »